19 décembre 2008

les avions en papier

Aujourd'hui, j'ai failli frapper quelqu'un. Ou alors peut-être que je l'ai fait, je ne sais plus.
Je ne me suis pas excusée, je voulais que le message soit bien clair : je ne t'appartiens pas.

Je ressens le besoin de ne jamais être seule, je catégorise les gens que je connais dans des petites boîtes : à toi je dis ci, à toi je dis ça. A la fin, tout sera un puzzle dont moi-même je ne connais pas les morceaux les plus importants, s'ils existent.

Mon langage devient un peu plus scientifique qu'avant et pourtant je ne fais pas exprès : pour tout, il existe, la boucle est bouclée (ma favorite). On nous apprend surtout la précision, que je commence tout doucement à apprécier.

Mes envies deviennent plus précises et plus irréalisables que jamais. Ou pas.
"Je veux partir loin, loin, loin", et jamais cela n'aura été aussi vrai.

Posté par naxx à 19:35 - Permalien [#]