08 décembre 2008

contact

Je ne veux plus qu'on me touche. J'ai toujours été peu avenante, repoussante d'une certaine manière -dans le sens où je rejette les autres-, parce que le contact physique me déplaît. On m'a fait remarquer bon nombre de fois que je ne suis pas le genre de fille à qui on fait un câlin. Pas que cela me vexe, non, au contraire, immédiatement je ne peux me retenir de penser "tant mieux". J'ai, à la base, un problème avec le mot câlin en lui-même, il me semble stupide et m'exaspère.
Il y a quelque chose que je déteste profondément dans le fait de ne pas demander une autorisation, plus particulièrement quand je ne suis pas prévenue (l'effet surprise que j'exècre par-dessus tout).

 

Je peux me laisser toucher par une personne, peut-être deux. C'est que c'est naturel ou que c'est un besoin. La seule personne qui a le droit de me toucher n'est peut-être même pas au courant qu'elle constitue le membre quasi unique d'un groupe inconnu, c'est la seule personne qui a le droit de me serrer dans ses bras avant de dormir, étant à moitié nus, sans que je le rejette (je n'ai pas parlé de trouver cela agréable, mais je l'ai toléré ce qui en soi est exceptionnel).

 

Je ne suis pas un animal de compagnie à qui l'on fait des papouilles, quelque chose d'acquis avec lequel on peut se permettre tout et n'importe quoi. Je ne suis pas mignonne, pas accessible gratuitement et sans permission. Je ne suis pas quelque chose dont on dispose à son gré, même si ça peut paraître innocent.

 

Que ce soit bien clair.

Posté par naxx à 20:36 - Permalien [#]